Sexualité:Les zones érogènes oubliées

Source de sensations extraordinaires, la découverte de notre sexe se limite souvent à l’exploration d’une portion congrue de la zone génitale. Obnubilés par la sphère génitale, nous oublions trop souvent le reste du corps qui pourtant ne demande qu’à s’éveiller, à n’importe quel âge !

Les mieux connues… quoique… !

Si le pénis, le clitoris, les mamelons et l’anus sont toujours cités, il apparaît bien vite que ce sont des zones très délimitées qui sont en fait désignées, alors que :

  • Pénis : s’il est vrai que le gland recèle beaucoup de récepteurs sensoriels, l’organe est en réalité sensible dans sa totalité… A lui seul le prépuce dans sa face interne en compte environ 100/cm2, il est considéré par beaucoup comme la zone la plus sensible avec le frein…
  • Vulve : désigne l’ensemble des organes génitaux externes féminins. Beaucoup (trop !) d’hommes se contentent de stimuler uniquement le gland du clitoris, en oubliant que les petites lèvres sont ultra sensibles… de même que le vestibule vaginal (article détaillé clitoris)
  • Mamelons : rarement oubliés chez la femme, il n’en va pas de même pour les hommes souvent privés de la richesse des sensations qu’ils procurent…

Parmi celles qu’on néglige :

Naturellement érogènes, l’intensité des sensations et du plaisir qu’elles procurent jouent un rôle essentiel dans la sensualité.

  • Zone périnéale : Elle s’étend du sexe à l’anus, souvent oubliée par les unes comme par les autres, la peau et le derme sont très riches en terminaisons nerveuses qui ne demandent qu’à s’éveiller…
  • Testicules : extrêmement sensibles au toucher… délicat !
  • Anus : muqueuse externe et interne, zone délicate, naturellement érogène, qui peut être éveillée autant par l’excitation que, par de douces et délicates caresses.
  • Prostate : chargé de tabous tant chez les hommes que les femmes, le massage prostatique lorsqu’il est réalisé avec toute la douceur requise, est source de sensations que les hommes qualifient d’orgasme d’une intensité inouïe. Pratiqué dans l’intimité du couple, il témoigne d’une totale confiance entre les partenaires…

Celles auxquelles on ne pense pas assez :

Propices aux caresses, baisers et mordillements…

  • L’oreille : le lobe et le pavillon sont largement cités par les femmes,
  • La nuque  et le cou,
  • Le pied : particulièrement les orteils,
  • L’arrière du genou et la face interne des bras,
  • Dos, creux des reins, fesses et pli de la fesse,
  • Abducteurs et pli de l’aine : ultra sensibles et si proches du but…
  • Etc.

La seule bonne habitude : lutter contre la routine

Le corps est comme un territoire à découvrir et nos 5 sens, les instruments qui permettent de dessiner une véritable géographie amoureuse, différente d’une personne à l’autre…

L’éveil à la sensualité nécessite de la patience lorsque le corps n’a pas appris mais, c’est autant de jeux tendres et érotiques qui s’offrent dans l’exploration mutuelle. La richesse des caresses que vous prodiguez à vos corps, sont autant de marques de tendresse qui éveillent et boostent libido, resserrent les liens…


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des