Triolisme : le sexe à trois séduit de plus en plus

Libertines récemment inscrites sur le site

Nous sommes un peu plus de 35% à l’avoir tenté et probablement beaucoup plus à en rêver. Du fantasme qu’on se plait à évoquer en couple, jusqu’à la concrétisation d’une triade, cette fantaisie sexuelle séduit depuis l’antiquité…

(F + H) + x

Base simple et formule riche…de probabilités : libération sexuelle oblige, ce fantasme est de plus en plus souvent partagé, et parfois vécu au sein du couple. Qu’il soit un premier pas vers l’échangisme ou suscité par lui, le triolisme épice la sexualité du couple, l’enrichit de sensations, d’images nouvelles…

 

Et, de possibilités : FHF, la combinaison qui a le plus la côte… chez les hommes ! A leurs yeux c’est magnifique de voir deux femmes faire l’amour, génial d’en avoir deux pour s’occuper de soi et surtout, il n’y a aucun risque d’être touché par un autre garçon ! Du piquant mais pas trop ! Et, pas de risque d’être jaloux, de comparer les performances…

HFH, plus présente dans la fantasmatique féminine qu’on a tendance à le croire. Souvent, les femmes l’intègrent dans le flou d’une pluralité masculine propre à honorer la générosité de l’accueil féminin… Certains hommes la goûtent aussi, stimulés par le sentiment qu’à plusieurs on « comble » simultanément tous les désirs d’une femme…

Combinaisons certes moins fréquentes mais qui appartiennent aussi à la tradition trioliste : 3 femmes, 3 hommes, un couple et un travesti ou un transsexuel…

Bi ou pas ?

Aucun besoin d’être ou de se sentir bisexuel pour pratiquer le triolisme. La bisexualité se révèle parfois, surtout pour les femmes qui acceptent beaucoup plus facilement les caresses féminines. Nombre d’entre elles parcourent le chemin qui va de « bi-curieuse » à « bi-passive » pour finir bisexuelle, d’autres s’arrêtent en route, toutes se régalent sans complexe de ce petit plus !

C’est bien moins fréquent chez les hommes, souvent retenus par la crainte atavique de se découvrir un penchant homosexuel. Beaucoup d’entre eux apprécient le triolisme à condition de ne pas devoir envisager les attouchements masculins, que la femme soit le seul centre d’intérêt de deux copains complices pour l’occasion…


Beaucoup de possibles, une condition :

L’écoute de l’autre, c’est-à-dire le respect des limites de chacun. Mr peut être très excité par l’idée de faire l’amour avec deux femmes, et pas du tout avec un autre homme ou, se limiter à regarder. Mme peut adorer l’idée d’une amie qui l’aide à satisfaire les fantasmes de son homme sans vouloir être touchée par elle…


On commence soft pour finir libres…

Le produit du triolisme, c’est souvent un effet libérateur pour le couple et pour l’individu lui-même. Un chemin ou tout est possible, tout peut évoluer dans la découverte de soi, de l’autre…

Quelle que soit la formule, c’est une pratique très prisée dans le milieu libertin, pour ce qu’elle apporte de sensations et, parce qu’elle induit souvent une grande complicité entre les partenaires…


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz