Masochisme & sadomasochisme:explication et définition

Libertines récemment inscrites sur le site

Du très soft au franchement hard, la pratique masochiste reste nimbée d’un voile de mystères, on se demande souvent jusqu’où elle peut aller et pourquoi… Très éloignée des jeux érotiques suggestifs auxquels tout un chacun se livre en attachant un jour son partenaire, elle est très codifiée et ritualisée pour les puristes.

 

Plaisir, douleur, humiliation… et ?

On pourrait penser qu’il s’agit d’une forme de sexualité ne reposant plus seulement sur les récepteurs sensoriels érogènes d’origine mais, érotisant un message douloureux. C’est possible car la douleur, tout comme l’orgasme et l’excitation, entraînent la libération d’endorphines….

En fait c’est plus complexe et surtout très cérébral. Le jeu du masochisme est avant tout un jeu d’érotisation du pouvoir évoqué par les psychanalystes T. Reik et Foucault. Un pouvoir que, par le biais d’une mise en scène très rigoureuse, la « victime » prend sur son « bourreau », de deux manières : dans sa capacité de résistance à l’humiliation, à la douleur qu’elle dépasse et, en faisant endosser à son « tortionnaire » la responsabilité du plaisir qu’elle prend. La « victime » n’est plus coupable des plaisirs interdits qu’elle ressent.

 

Variations sur un thème…

Avec un point commun, la ritualisation : mise en scène, accessoires, costumes, lieux… La relation masochiste n’impose pas le rapport sexuel, le plaisir peut n’être que cérébral et résider dans l’humiliation, la soumission…

Tout comme elle peut comporter des rapports ou stimulations sexuelles directes, pouvant être agressives, invasives, violentes, l’orgasme étant recherché ou non. Enfin, elle peut aller jusqu’à des sévices plus ou moins marqués : le corps peut être piqué, transpercé, fouetté au sang, brûlé, etc.

Le masochisme exige un accord préalable entre la « victime » volontaire et son « bourreau » :

 

Le contrat masochiste

Il établit précisément ce que le dominé va recevoir du dominant, aussi bien dans l’intensité que dans la durée. Le contrat prévoit aussi un code de sécurité permettant à la « victime » de faire instantanément cesser le jeu si nécessaire. Ce contrat est l’élément clef de la relation masochiste, il détermine les rôles de chacun, leur éventuelle interchangeabilité et, détaille précisément les désirs du dominé.

Oral ou écrit, il est un préalable indispensable, un cérémonial faisant partie intégrante du rituel masochiste.

 

Le sadomasochisme

Ce terme décrit une forme de rapport masochiste dans laquelle les rôles sont (généralement) fixes entre un dominant qui éprouve du plaisir dans la souffrance et la contrainte infligées à un masochiste qui se soumet à sa volonté.

Dans les milieux concernés on parle aujourd’hui plus volontiers de Domination & Soumission et de Bondage Discipline*. Dans les deux cas, la personne soumise s’en remet totalement à la volonté du dominant, l’accord consensuel les liant ne comporte aucune exigence de la part du soumis.

Ces pratiques n’ont rien de commun avec le sadisme qui entre dans le champ des perversions pathologiques. En effet, le sadique éprouve excitation et plaisir dans une souffrance non consentie. Par nature, le sadique fuit le masochiste… et, c’est bien ce que décrivait le divin Marquis !

 

Versions soft

La pratique du masochisme et du sadomasochisme est légale tant qu’elle est consensuelle, c’est-à-dire qu’elle a lieu entre adultes consentants ayant établi une relation de confiance ainsi que des règles de sécurité. Peu d’adeptes érotisent la douleur, la plupart trouvent leur plaisir dans la ritualisation et le jeu de rôles.

Dans sa version très soft, elle appartient plus au registre de la suggestion apportée par de petits jeux érotiques de bondage, fessées… qui surfent sur la transgression et sont de puissants aphrodisiaques…


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz