Pluralité masculine: Un Fantasme féminin

Libertines récemment inscrites sur le site

Généralement on estime devoir parler de pluralité masculine au-delà du trio et avant le gang bang… c’est un peu vague !

Dans l’absolu dès qu’il y a plus d’un homme pour une femme… c’est de la pluralité !

Au « coup par coup » ?

Avec un cœur grand « comme ça », certaines polyamoureuse, fidèles à tous leurs amants, y parviennent très bien…. Chaque amour, chaque amant, sans être comparables se complètent et s’enrichissent ….De la polyandrie mais, rarement dans le même lit !

Ou simultanément ?

Soyons réalistes et situons les possibilités physiologiques : 3 orifices, 3 membres… Il est possible de faire mieux : une DPV* (double vaginale) + une sodomie + une fellation, cela fait déjà 4. Certaines recordwomen acceptant deux fellations simultanées, le score passe à 5…. Et tous ces simultanés peuvent se succéder dans un gang bang… Pour les gourmandes voraces, les insatiables en recherche de sensations (très) fortes, c’est la version gargantuesque de la pluralité !

Fantasme féminin ?

Sans aller trop loin dans la psycho de bazar, il est possible d’avancer plusieurs pistes de réflexion toujours discutées par les spécialistes.

Toutes les femmes ont un petit côté maso… c’est-à-dire soumis. Ce serait dans leur nature, dixit ce bon docteur Freud. C’est vrai, j’en connais qui adorent se soumettre aux volontés de leur Maître mais, leur masochismes’arrête le plus souvent où la douleur prend le dessus ! Or, le propre du masochiste c’est de rechercher la punition, multiplier les partenaires revient à multiplier les punitions… Qu’a-t-elle bien pu faire de si mal cette femme ? Au siècle de Freud, la femme est encore une représentation terrestre du pêcher, une tentatrice diabolique qui doit expier la faute originelle… Est-ce encore le cas aujourd’hui… ?

Autre piste, beaucoup de femmes ont des fantasmes de viol, et par de nombreux hommes en plus… C’est certainement pour ça que des chevaliers servants leur imposent des « tournantes », il paraît qu’elles aiment ça ! Sauf que le fantasme du viol n’est qu’une « excuse », une manière de se déculpabiliser du plaisir éprouvé pour celles qui ont reçu une éducation trop rigide…

Et atavisme originel

Ce qui est réellement dans la nature féminine c’est d’accueillir un membre masculin, elle est réellement faite pour et, comme la nature n’est pas idiote, son inclination mentale va dans le sens de l’accueil…. L’exclusivité sexuelle n’est qu’une invention sociale ayant permis aux mâles de l’espèce de s’assurer de leur descendance.

On se plait souvent à expliquer les comportements masculins par analogie avec le chasseur préhistorique, pourrait-on essayer de ne pas oublier qu’à l’époque, la femme n’était pas monogame ?

La femme est très sensorielle, lorsqu’elle ne sent pas coupable du plaisir qu’elle ressent, elle fantasme naturellement sur la possibilité de combler sa gourmandise… un seul homme peut-il y suffire ?

 

* Ou une DPA, double pénétration anale


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz