Sexualité:Les avantages et risques du piercing

Libertines récemment inscrites sur le site

Si dans les années 70 le piercing génital était exclusivement associé au milieu homosexuel, aujourd’hui hommes et femmes s’offrent un piercing pour des raisons tant esthétiques, qu’érotiques.

Le piercing est un moyen d’érotiser son corps, qu’il soit ou non associé à des pratiques sexuelles particulières, là où la nudité c’est banalisée, il symbolise la transgression, tout en parant le corps.

Vertus érotiques

On estime généralement que le piercing génital procure une intensification de la stimulation sexuelle pour celui ou celle qui le porte. Cependant, l’importance du gain de stimulation sensorielle est liée à de nombreux facteurs : emplacement, forme du bijou et variations individuelles.

La présence de ce bijou permet de nombreux jeux érotiques : il peut être manipulé, titillé, tiré, etc. et, procurer une stimulation des zones érogènes.

L’esthétique et la beauté sont également des facteurs important dans le choix de s’offrir un piercing. La plupart des personnes qui en portent s’estiment plus sexy avec, éprouvent une satisfaction liée à l’amélioration esthétique de leur sexe.

Quelques risques :

Il existe toujours un risque de lésions nerveuses irréversibles associées au piercing, les professionnels signalent que si la stimulation est constante ou trop fréquente, elle peut engendrer à terme des difficultés, voire une incapacité à atteindre l’orgasme.

Le « Prince Albert » est connu pour modifier l’écoulement urinaire, de son côté le « Christina » présente un fort taux de rejet (comme tous les piercings de surface), les piercings des parties basses et profondes des grandes lèvres présentent un risque d’altération des glandes de Bartholin (qui sécrètent la cyprine) ou, de coupure des canaux excréteurs, etc.

Tous les piercings constituent des plaies qui augmentent les risques de MST, environ 20% se compliquent d’infections locales par staphylocoque, streptocoque A, etc. Par ailleurs, les piercings sont enclins au rejet.

Pratiquement

La perforation reste douloureuse et enflée pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. La cicatrisation complète prend de plusieurs semaines à plusieurs mois, selon la zone et le sexe (mamelons de 3 à 9 mois, clitoris et capuchon de 6 à 8 semaines, gland de 6 à 9 mois, etc.).

Les activités sexuelles sont déconseillées durant la période de cicatrisation, les bijoux de mamelon doivent être ôtés durant l’allaitement.

Il est conseillé de refuser tout piercing des parties génitales ou des mamelons avec un « pistolet perce-oreille », l’appareil n’est pas stérilisable et, le choc mécanique a des effets désastreux, souvent irréversibles.

Les conditions d’hygiène doivent être drastiques, le piercing exécuté par un professionnel reconnu et, vous ne devrez négliger ni les soins, ni l’entretien, de la zone et du bijou.

Emblème de liberté

Le piercing est un puissant symbole de contrôle de votre corps et de votre sexualité, mais aussi une démarche dont la décision ne doit appartenir qu’à celui dont le corps va être percé.

Partant de là, quelles que soient vos motivations, il s’y ajoutera le plaisir d’un secret dévoilé dans une intimité sur laquelle il aura un puissant effet érotique par sa beauté et sa présence…

 


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz