Les plaisirs de l’échangisme:Témoignage d’une mère de famille

Bonjour à vous. Je suis Patricia, une mère de famille respectable de 43 ans, mariée, et travaillant dans le commerce. Ça, c’est pour le côté officiel. Dans le privé, je suis plus « libérée ». Moi et mon mari sommes des libertins, et ce depuis le tout début de notre relation. Nous nous sommes tout de suite mis d’accord. Je crois que sans ce point commun, cette envie d’être libre sexuellement, nous ne nous serions pas mis ensemble. Je pense que c’est ce qui fait le ciment de notre couple.

 

Les autres partagent quoi sous la couette ? AU bout de 5 ans, 10 ans, 15 ans, qu’ont-ils encore à se dire ? Moi et mon mari, lorsque nous baisons, nous nous racontons nos histoires de cul respectives, et c’est vraiment le meilleur stimulant sexuel qui existe. Je ne connais pas une seule femme de mon entourage qui ne s’ennuie pas au lit avec son homme. Je les comprends, ça fait des années qu’elles couchent avec le même homme. Comment peuvent-elles encore être stimulées ? C’est impossible, et les personnes qui disent le contraire nous mentent, ou alors elles se mentent à elles-mêmes. C’est comme si vous regardiez chaque jour le même film, toute votre vie. Il est normal de ne plus ressentir de plaisir à regarder ce film, vous le connaissez par cœur. C’est par refus de tomber dans la spirale de la routine que j’ai décidé de pratiquer le libertinage.

 

Moi et mon mari, nous avons des revenus assez aisés. Nous avons pu nous offrir une belle et grande maison, et nous avons consacré le sous-sol à notre passion pour les parties de sexe à plusieurs,et la soumission/domination. Nous avons tout ce qu’il faut pour passer une excellente soirée échangiste. Nous avons des machines de plaisir, des instruments de torture, des gloryho les premiers vendredis soirs du mois. Nous profitons d’abord du début de la soirée pour apprécier un bon repas, tous ,des sextoys et toutes sortes de costumes et d’uniformes. Nous faisons généralement une soirée à thème avec nos amis, tous les ensembles. C’est ça aussi, le libertinage. La convivialité, le plaisir d’être avec du monde, de rire. Une fois que nous sommes tous un peu pompettes, nous descendons au sous-sol, et là, tout peut arriver. Tout dépend du thème de la soirée, mais chacun rentre dans son personnage, et nous jouons le jeu jusqu’au bout de la nuit.

 

Je suis souvent épuisée à la fin, et je dors tout le samedi. Mais je ne regrette rien, car c’est un vrai plaisir. Le seul problème, c’est nos enfants. Ils sont petits pour l’instant, et lors de nos rencontres coquines, nous les plaçons chez une nourrice, ou chez mes parents. Mais lorsqu’ils seront en âge de comprendre, nous devrons trouver des solutions, ou alors leur dire concrètement ce que nous faisons. Mais ça, c’est un autre débat. Pour finir, je ne peux que vous conseiller de pratiquer le libertinage, surtout si vous ressentez de la routine dans votre couple.


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
maryse Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
maryse
Invité
maryse

ceux qui ne pratiquent pas le libertinage, l’échangisme, le candaulisme….. ne sauront jamais ce que c’est que le bonheur