Hommes seuls : Sommes-nous les bienvenus dans les clubs libertins ?

Libertines récemment inscrites sur le site

Il y a bien longtemps que je fréquente les clubs libertins, que je vois évoluer l’offre autant que la clientèle mais,il m’était impossible de répondre à cette question sans tenir compte de l’opinion des premiers concernés. J’ai donc recueillis leurs avis, avant d’y ajouter le grain de sel de la libertine que je suis…

A cette question, comme un seul cœur ils ont répondu « OUI ! Pour payer l’entrée… », avant de soulever un lièvre auquel je ne m’attendais pas. Il est vrai qu’un homme seul qui se présente en club libertin paie plus cher qu’un couple et, encore plus qu’une femme pour qui c’est souvent gratuit…

Les patrons de club avancent fréquemment que c’est dans le but de limiter la présence masculine pour favoriser celle des couples et des femmes. En ajoutant que cela permet une certaine sélection de la clientèle masculine…

Dans la réalité, quiconque aura aussi souvent que moi fréquenté les clubs sait que la clientèle masculine est très majoritaire, quel que soit le prix de l’entrée et, y compris les jours censés être exclusivement réservés aux couples et aux femmes… car, « il faut bien rentabiliser, tout ça coûte cher et, si vous n’êtes pas assez nombreux… ».

Mais, revenons à notre fameux lièvre. Selon les libertins célibataires interviewés, ce qui pose problème c’est la « qualité » d’une certaine clientèle masculine qui affiche trop souvent des comportements irrespectueux, obscènes et anti-érotiques, allant parfois jusqu’à être d’une propreté douteuse…

Toujours selon mes amis, ce phénomène – apparu progressivement sur les 15 dernières années- serait globalement la faute des professionnels qui « vendent » de la pornographie plutôt que du libertinage, parce que c’est plus rentable, ça attire le chaland.

Ils décrivent alors des hommes qui arrivent en club les couilles pleines et la cervelle obnubilée par les derniers pornos qu’ils ont gobés, qui déboulent, persuadés que toutes les femmes présentes n’attendent qu’eux pour écarter les cuisses…

De là viendrai la mauvaise réputation du libertin célibataire, souffrant d’un amalgame regrettable avec ces goujats nuisibles à l’érotisme qui devrait présider dans les clubs libertins.

Pour ma part, impossible de le nier, le libertin célibataire s’il n’a pas complètement disparu, est une espèce en voie de disparition… et pas seulement dans les clubs ! Il suffit de passer quelques minutes sur les profils des couples ou des femmes inscrits sur les sites coquins pour mesurer l’ampleur du phénomène. On ne compte plus les fiches qui annoncent : interdit aux lourdeaux, aux « morts de faim », aux hommes seuls…

Quant aux femmes et aux couples qui fréquentent les clubs, ils sont de plus en plus nombreux à choisir de s’y rendre en groupe ou à y renoncer totalement parce qu’ils ont été dégoûtés par les comportements de cette clientèle…

Personnellement ce que j’ai constaté en club, c’est effectivement un manque de savoir-vivre ahurissant de la part de certains hommes. Les codes les plus simples ne sont plus respectés, par exemple alors que la porte fermée d’un coin câlin signifie clairement « plus de spectateurs ni de participants », on l’ouvre sans vergogne… Autre exemple, venue accompagnée, on ignore totalement mon partenaire, en ne lui répondant même pas…

Bref Messieurs qui êtes seuls, vous serez toujours les bienvenus si vous savez faire la différence entre libertinage et pornographie, si vous cultivez l’élégance de la parole et du geste qui font naître le désir et nourrissent l’érotisme. En un mot, si vous êtes libertin vous êtes plus que bienvenus, vous êtes attendus !


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz