Peut-on être fidèle et libertin ?

Libertines récemment inscrites sur le site


OUI, incontestablement et c’est le cri du cœur de la libertine que je suis ! Comme celui de tous les libertins, de tous ceux qui s’adonnent avec bonheur à l’une ou l’autre des pratiques libertines.

D’autres, et c’est respectable, répondront que c’est impossible car ils vivent une relation d’exclusivité totale, c’est-à-dire sexuelle et sentimentale impliquant une possessivité totale et réciproque…

Fidèle à qui ou à quoi ?

Le mot vient du latin fides, fidei : la confiance, celle que l’on a en soi et, celle qu’on accorde à l’autre. Etre fidèle, c’est d’une manière générale, être attaché à ses devoirs, à ses engagements.
Nos sociétés patriarcales ont très tôt considéré la fidélité conjugale comme une vertu essentielle parce qu’elle permettait de s’assurer de la filiation en imposant la fidélité sexuelle, particulièrement celle des femmes pour qui elle était considérée comme un devoir.
Composante du mariage, l’exclusivité était perçue comme le prolongement du lien amoureux et, comme une obéissance nécessaire au respect de l’ordre établi.

Où se situe le libertin ?

Les purs et durs, sont totalement hors d’un propos ne les concernant ni par nature, ni par conviction. Ne possédant qu’eux même, y compris dans une relation amoureuse sincère, ils sont fidèles aux engagements qu’ils acceptent de prendre, et non à ceux que les conventions imposent.

Dans le cas particulier de l’échangisme, le « troc » du ou de la partenaire, se fait dans des conditions ne remettant pas en cause les liens du couple qui restent aussi forts, voire s’en trouvent renforcés par la complicité. Seuls les sentiments affectifs restent exclusifs, alors que chacun dispose librement de son corps.

Fidèle à la liberté

De nos jours, libération sexuelle et pilule ont largement contribué à ce que bon nombre de couples choisissent de se situer au-delà des conventions sociales traditionnelles, préférant adopter un modèle de couple dans lequel la liberté de l’un, n’enchaîne pas celle de l’autre.

Dans le même temps, on nous parle d’un retour en force de la fidélité au sens traditionnel chez les plus jeunes (15-30ans) souvent analysée comme une réaction de peur du sida. Pour ma part, je noterais seulement qu’il y a encore 30 ans, la fidélité sexuelle dans le couple allait de soi, on ne les interrogeait pas à ce sujet…

Etre libertin ne s’improvise pas, cela s’apprend. Le libertinage dans le couple n’existe que lorsqu’il y a une confiance mutuelle et réciproque dans le lien et les sentiments de l’autre, cela exige une certaine maturité.

Célibataire ou en couple, le libertin est fidèle à ses idées, à ses amours, à ses amants… Libre de son corps et de ses plaisirs, c’est librement qu’il choisit d’être fidèle à sa parole et au respect de la liberté de tous.


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz