L’Exhib et le voyeurisme dans le libertinage

Quelque part il est dommage qu’on utilise les mêmes noms pour désigner des pratiques illégales, et par-dessus le marché anti-libertines puis qu’imposées, à de menus plaisirs naturels accessoires du libertinage…

 
D’un côté…
La perversion au sens psychanalytique de l’exhibitionnisme et de son envers le voyeurisme, pulsions souvent incontrôlables, toujours imposées à un public que l’on cherche à choquer ou à surprendre dans son intimité.

 
De l’autre…

La scopophilie ou, la tendance naturelle au voyeurisme de l’être humain. D’ailleurs elle n’est pas seulement sexuelle, dans un contexte élargi on parle de scopophilie ou de voyeurisme du téléspectateur…
Dans le milieu libertin, la scopophilie désigne le plaisir éprouvé à s’exhiber et/ou regarder des personnes totalement consentantes et complices. C’est une part importante du plaisir éprouvé dans la sexualité de groupe, un plaisir qui fait partie intégrante du jeu libertin et de ses règles.
Dans ce cadre précis, l’exhibition tout comme le voyeurisme pimentent les relations libertines et sont activement recherchés. Les clubs libertins et échangistes sont d’ailleurs le lieu idéal de ce type d’échange : les voyeurs y retrouvent des couples qui viennent pour être vus en pleine action, tous y trouvent leur compte.
D’autre part, le scopophile libertin ne reste pas toujours à distance, aucune perversion ne l’oblige à refuser sa participation lorsqu’il y est invité…

 
Dans la nature…
Pas besoin d’être fin psychologue pour observer que, partout et de tous temps, les femmes se parent pour plaire et attirer le regard des hommes, susciter leur désir. Lorsque Mme Toutlemonde laisse de côté pour quelques heures son rôle de femme ordinaire, elle devient une libertine affranchie qui va simplement un peu plus loin dans l’exposition de ses charmes.
De même, l’humanité est voyeuriste et les mâles de l’espèce le sont encore plus. Le chasseur a toujours une très bonne vue ! En matière de sexe, tous les hommes sont scopophiles, la vue est un élément essentiel de l’excitation sexuelle. D’ailleurs, est-il plus « condamnable » de mater un porno sur un écran ou, de profiter de l’action en direct avec des personnes qui ne demandent qu’à être vues ?

 
Sans pudeur mal placée, les libertins n’hésitent ni à baiser en public, ni à se régaler du spectacle offert, cela participe du plaisir qu’ils y prennent.
Rien de pervers ni de honteux dans ces pratiques, pas plus que dans les fantasmes sexuels qui peuplent l’imaginaire des hommes et des femmes. Un point commun chez tous les libertins, une belle et grande imagination fantasmatique et un indéniable plaisir dans le « voir et être vu » !


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Nicogarner Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nicogarner
Invité
Nicogarner

L’exhibition est un fouet à l’érotisme, le goût de danger, de choquer, se faire surprendre, un vrai piment que ma femme adore… Nicogarner de Divines et Libertines