Le libertinage c’est quoi exactement ?

Initialement le libertinage est un mouvement politique d’émancipation vis-à-vis des dogmes religieux, à une époque où l’église et l’Etat étaient intimement liés, il prônait avant tout une société basée sur le mérite des individus et non leur naissance… ou leur sexe !

Si la question se pose de savoir aujourd’hui ce qu’est le libertinage, c’est que le mot est chargé d’une aura plus ou moins sulfureuse directement liée au fait qu’il s’applique aux mœurs, et plus particulièrement aux mœurs sexuelles.

 

« Homo Libertinus »

Très souvent confondu ou résumé à tort par les pratiques échangistes, le libertin se définit lui-même comme étant une personne refusant les dogmes moralisateurs qui limitent la liberté sexuelle. Dans sa vie et son monde, tout est permis, rien n’est imposé.

Le libertin se donne toute latitude pour vivre sa sexualité comme il l’entend, sa seule règle consiste à respecter chez l’autre la même liberté que celle qu’il s’accorde. Son crédo est : « Joui et fait jouir, sans jamais faire de mal ».

Partant de là, le libertin peut s’adonner à toutes les pratiques sexuelles encore considérées comme hors « norme » : sexualité de groupe, bisexualité, etc.* sans y être obligé, tout comme il peut être, ou ne pas être, poly amoureux* car, le libertinage est avant tout un état d’esprit.

 

« Homo Echangicus »

Comme le disait JJ Rousseau « Je devins polisson, mais non libertin »… Si le libertin peut aussi être échangiste, l’échangiste n’est pas obligatoirement libertin, c’est même rarement le cas !

A bien y réfléchir, que veut dire le mot échange ? C’est un troc de partenaire or, pour qu’il y ait prêt ou échange – même limité dans le temps- il faut admettre une notion de possessivité qui, même mutuelle dans le couple, est en contradiction avec l’esprit libertin… qui entend ne disposer que de lui !

On estime généralement que les échangistes* ont dépassé la jalousie, que le sentiment est absent de la relation échangiste… En fait, elle est seulement déplacée et ne concerne plus l’acte sexuel, mais seulement l’exclusivité sentimentale qui reste exigée, c’est le principe du : « on trompe avec son cœur, pas avec son cul ».

 

Les néo-libertins

Impossible de conclure en passant sous silence l’existence des néo-libertins. Chez eux, c’est la dimension politique et sociale qui prend le dessus mais, bien naturellement, ils peuvent aussi pratiquer le libertinage « ordinaire ». Ils se retrouvent souvent dans les mouvements dits « apolitiques », libertaires, etc. et renouent avec l’esprit libertin du 17ème.

A lire :Les nouveaux libertins – Véronique Lesueur


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des