Bukkake:Définition et Historique

Libertines récemment inscrites sur le site

Si l’éjaculation accompagne la jouissance masculine, elle est aussi un plaisir à part entière pour la femme ou l’homme qui la provoque. Le bukkake est le complément visuel, la manifestation voluptueuse de la jouissance de l’autre, dans laquelle le receveur puise un nouveau régal.

Eclabousser…

De jus, de sauce…une gourmandise qui vient du japonais et plus particulièrement de la gastronomie nipponne où il qualifie les plats qui sont nappés de sauce…

Dans le domaine sexuel, le terme désigne une pratique de groupe consistant pour un groupe d’hommes à éjaculer sur une femme ou un homme et, plus particulièrement sur son visage ou sa poitrine. Il est fréquent que le receveur étale avec sensualité sur tout son corps le sperme offert par les jouisseurs.

Souvent associé au gang bang, le bukkake trouve de plus en plus d’adeptes parmi les femmes en raison du plaisir visuel qu’il procure, de la manifestation tangible des multiples jouissances qu’elle a provoqué.

Le bukkake est aussi une pratique répandue dans les jeux de domination sadomasochistes japonais, très présent dans les pornos nippons, il fait intervenir une jeune femme ou une collégienne, obligée pour sa punition de subir cette « douche » tout habillée.

Douche de sperme
Alors que Sade évoque l’éjaculation faciale dans plusieurs de ses œuvres, une légende veut que la pratique trouve son origine dans une coutume japonaise consistant à punir la femme adultère en l’aspergeant publiquement du sperme de tous les hommes du village. Il n’y a pas de traces historiques de cette légende, il semble qu’elle soit une pure invention du X japonais, auquel elle permettait de contourner une censure encore très sévère dans les années 80.

Les américains récupèrent l’idée du bukkake dans les années 90, l’associant rapidement aux vidéos classées hard (double pénétration, gang bang). L’Asie et l’Europe ne tardent pas à copier l’idée en délaissant l’aspect punitif pour au contraire, présenter des actrices rivalisant de gourmandise.

Variantes

Le gokkun est une variante dans laquelle celui ou celle qui reçoit la douche de sperme doit ensuite l’avaler, soit en léchant son corps, soit en buvant le sperme récolté dans un récipient.

Certains adeptes préfèrent que le sperme soit « nettoyé » après qu’il ait séché ce qui donne lieu à deux variantes complémentaires : soit les hommes éjaculent sur des parties du corps accessibles pour le receveur, soit dans le cas d’éjaculation faciale, ce sont eux qui procèdent au léchage…

Le bukkake et le gokkun en perdant peu à peu leur caractère punitif et humiliant sont devenus une pratique appréciée dans le libertinage. Fréquemment associés aux séances gang bang organisées par les clubs ou en soirées privées, ils permettent aux femmes d’exprimer une gourmandise très appréciée par certains hommes.

Pour celles qui seraient tentée par l’expérience, n’oubliez pas de fermer les yeux ou de les protéger par des lunettes si vous voulez profiter du spectacle car, le sperme est assez irritant pour les yeux.

 


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz