Le sexe anal: les bases pour pratiquer sans risques

Hors des préceptes sociaux et religieux condamnant tout acte ne visant pas la procréation, l’anus est une zone devenue naturellement érogène au cours de l’évolution de l’espèce. A mesure que notre cerveau s’est développé, les comportements sexuels érotiques se sont séparés des comportements strictement reproductifs, nous offrant de nouveaux terrains de jeux !

Comme pour tous les jeux…

Il y a des règles de base : Quand on s’aventure en terre inconnue, il faut de la délicatesse, de la lenteur et un apprentissage en douceur…

L’anus et le périnée ne sont pas toujours des zones spontanément érogènes, par contre elles le deviennent aisément lorsque les bonne conditions sont réunies. Que votre partenaire soit expérimenté ou non, ne tentez jamais une pénétration anale directe s’il/elle ne vous y incite pas, procédez par étapes en caressant la zone périnéale pour éveiller ses sensations et son désir.

Pour celles ou ceux qui sont gênés à l’idée de souiller leur partenaire, il est possible d’envisager un lavement doux à l’eau tiède en prenant garde de ne pas blesser les muqueuses, ni les irriter en le faisant trop souvent. Et, ne perdez jamais de vue que votre partenaire est censé savoir où il met les pieds si je puis dire !

Et un entraînement !…

L’anus est maintenu clos par deux types de muscles sphincters : l’un interne sur lequel nous n’avons pas de contrôle conscient, l’autre externe que nous pouvons contracter et décontracter volontairement.

 

Comme tous les muscles, ils peuvent être assouplis par un « entrainement » progressif, les fibres musculaires sont extensibles jusqu’à un certain point, différent d’un individu à l’autre.

 

La règle d’or pour obtenir une bonne dilatation anale, c’est de prendre le temps d’apprivoiser ses muscles afin de mieux les contrôler. Etre sexuellement excité(e) et dans une relation de confiance sont aussi indispensables à la dégustation de ces nouvelle sensations.

 

Attention à ne jamais forcer la dilatation au risque d’entrainer des déchirures musculaires, douloureuses et longues à guérir, pouvant entraîner une perte de tonus et surtout, ôter toute envie de recommencer à jouer sur ce terrain… En matière de sexe anal, c’est celui qui est pénétré qui dirige et, rappelez-vous qu’un(e) partenaire stressé aura un anus verrouillé !

 

N’oubliez jamais que, quelle que soit son excitation et la vôtre, l’anus n’a aucun système de lubrification naturel : la salive ou mieux, les lubrifiants intimes sont vos alliés de rigueur !

Rien n’est « sale » dans le sexe…mais :

Depuis une petite dizaine d’année, certaines pratiques se sont répandues dans les productions pornographiques SM et/ou Scato, laissant croire qu’il n’y a aucun risque à faire succéder une sodomie et une pénétration vaginale ou encore, à pratiquer le « cul à la bouche » digital ou pénien. On oublie trop facilement qu’entre deux prises, les acteurs se lavent et ôtent leurs préservatifs, seul moyen d’éviter les infections et de pouvoir continuer à travailler !

Si notre tube digestif dispose d’une « entrée » et d’une « sortie » éloignée, c’est bien pour éviter les contaminations parasitaires ou bactériennes. Il en va de même avec la flore vaginale qui est ultra-sensible… et, n’oubliez pas que si le lavement est rassurant visuellement, il est totalement inefficace contre les contaminations !

A nouveau territoire, nouvelles sensations !

L’érotisation de l’anus, la découverte des sensations qu’il procure sont autant de jeux érotiques délicieux dont il serait dommage de se priver. En solitaire pour se découvrir, à deux dans une relation de confiance et de respect total, c’est peut-être l’une des rares expériences dans lesquelles hommes et femmes partagent les mêmes sensations…

 

Libertines récemment inscrites sur le site


La libertine

About La libertine

view all posts

Jeune Libertine de 25 ans je partages avec vous mon amour pour le Libertinage.Tu cherches à rencontrer des Libertines? REJOINT NOUS ICI Si tu veux baiser ce soir!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
%d blogueurs aiment cette page :